Guide : La construction d’une fourmilière.

Guide d'élevage


Ce guide est encore en cours de rédaction.

Bienvenue dans le guide de construction d’un nid ! 
En général ce guide vous sera utile lorsque votre fondation commencera son expansion démographique afin de devenir une colonie. Pour traiter correctement de ce sujet il y a 3 grand paramètres important à respecter afin de construire un nid à la fois esthétique et utilitaire :

  • Des composants et matériaux adaptés
  • Taille de nid et galeries adaptée
  • Contrôle de l’humidité important

Vous vous doutez que si le nid doit s’adapter à votre colonie au maximum et le guide sera alors rédigé autour de ces 3 axes.

Composants et matériaux adaptés :

Au niveau des composants et matériaux les critères de sélection se basent principalement sur les besoins en humidité de la colonie qui y nichera et sur vos préférences esthétiques et pratiques.

Par exemple, il est impossible (sans faire appel à des systèmes “peu conventionnels”) de nicher une colonie avec des besoins forts en humidité dans un nid en bois par exemple car il est compliqué d’intégrer un système d’humidification dans le bois, mais des espèces xérophiles comme les Crematogaster scutellaris y vivront parfaitement.

Les principaux matériaux utilisés communément sont: les bois de différentes essences, le plâtre (et ce qui y ressemble fort comme le ciment par exemple) ,le béton cellulaire pour la base du nid, c’est-à-dire les chambres en elles même et les mèches/réserves pour l’humidification. On peut aussi utiliser le Plexiglass pour faire les chambres mais il sera majoritairement utilisé pour faire les vitres du nids comme le verre.

On peut classer ces matériaux en 3 classes importantes : Bois, Pierres et Plastiques.
Les avantages et inconvénients des ces 3 matériaux sont :

Bois : Pour les avantages du bois, il est facilement creusable, rend relativement bien esthétiquement et on peut y visser ce que l’on souhaite, pour les inconvénients l’humidification est impossible ce qui limite son utilisation à des espèces dites “xérophiles”

Pierres : Comprenant les différents plâtres, mortiers et ciments et autres bétons cellulaires , points forts humidification et modelage simples à souhait, points faibles: l’esthétique peut déplaire à certain

Plastiques : Très pratiques et esthétiques mais humidification compliquée à gérer et possibilité d’électricité statique. Il peut aussi bien être transparent (plexiglas ou acrylique), résineux ou encore être teinté (Polymère 3D).

Laisser un commentaire