Comment faire déménager une colonie de fourmis ? [Tube et nid]

Autre

Pour approfondir le sujet, nous vous conseillons de regarder cette vidéo réalisée en partenariat.

Les déménagements sont souvent des moments obligatoires dans le cycle de vie d’une colonie de fourmis en captivité. Ils sont cependant particulièrement stressants pour les éleveurs comme pour leur colonie de fourmis. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment procéder à un déménagement dans les meilleures conditions possibles en étudiant plusieurs cas de figure.
Avant tout déménagement, il vous faudra préparer du matériel : des tubes de raccord pour relier les deux nids, une pince préhensile et de l’anti-évasion. Il vous faudra également choisir un endroit stable et dégagé pour avoir le plein contrôle en cas de problème (une évasion par exemple).

Le principe théorique d’un déménagement d’un module à un autre est assez simple : détériorer les conditions de vie de l’ancien nid et proposer des conditions de maintien optimales dans le nouveau. Pour cela, l’éleveur peut travailler plusieurs facteurs comme l’hygrométrie, la température ou la luminosité.

L’hygrométrie : en laissant sécher ou en l’humidifiant fortement (pour une espèce xérophile) l’ancien nid et à contrario, en proposant l’hygrométrie adéquate dans le nouveau module.
La température : en ne chauffant plus l’ancien nid et en chauffant le nouveau. Attention à ne pas réaliser le schéma inverse : surchauffer l’ancien nid, car cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour la colonie.
La luminosité : en exposant les galeries de l’ancien nid à la lumière et en laissant dans le noir le nouveau. Veuillez ne pas exposer la colonie à une lumière directe avec le soleil, car les rayons de ce dernier ont un effet mutagène sur le couvain.

I – Déménagement d’un tube à un nid / d’un nid à nid de plus grande taille :

Pour commencer, munissez-vous de tubes de raccord flexibles (type tube PVC transparent) correspondants aux dimensions des trous de liaisons de vos deux modules. Dégradez ensuite les conditions de vie de l’ancien nid en faisant varier les paramètres cités précédemment. En parallèle, proposez des conditions de maintiens optimales dans le nouveau nid puis reliez les deux modules. Une fois que la plus grande partie de la colonie, dont la gyne et le couvain, a migré, retirez les tuyaux de raccord et déplacez manuellement les dernières ouvrières grâce à la pince préhensile en les déposant dans l’aire de chasse.

À noter que pour certaines espèces, il faudra opter pour des déménagements brutaux et manuels pour éviter une période d’exposition prolongée au stress. Ce cas est par exemple valable pour les petites colonies de Lasius sp, connues pour être très casanières, pour les grandes ponéromorphes, connues pour leur fragilité en cas d’exposition, même courte, à de mauvaises conditions de maintien ou encore pour les espèces sujettes aux scissions coloniales (comme Aphaenogaster senilis).

II – Déménagement d’un tube à un autre :

Durant la fondation, vous pourrez être amené à devoir transférer vos fourmis d’un tube à un autre. Pour réaliser cette forme particulièrement délicate de déménagement, préparez un nouveau tube avec réserve d’eau, munissez-vous d’un morceau de pâte à fixe et posez le sur un support horizontal lisse. Fixez le nouveau tube sur la moitié de la pâte à fixe en veillant à ce que ce dernier soit dans l’obscurité puis raccordez l’ancien tube en veillant à ce que ce dernier soit fortement exposé à la lumière. Une fois la fondation déménagée, vous pouvez retirer l’ancien tube et boucher le nouveau avec un morceau de coton. S’il reste quelques ouvrières dans l’ancien tube, manipulez-les avec une pince préhensile et déposez-les dans l’ADC, ne manipulez cependant pas de couvain, car ce dernier pourrait être abîmé.

En conclusion, les déménagements seront des moments nécessitant une grande rigueur, leur durée sera parfois assez importante et il faudra donc être patient. Il arrivera parfois qu’à la suite d’un déménagement, quelques ouvrières meurent, cela est normal, les colonies ayant déménagé ne devront pas être trop stressé et nécessiteront une nouvelle stabilisation.

Laisser un commentaire